3 minutes sur mer

Quand vient la fin de l’été, l’heure est venue de faire le point ce qui arrive en septembre… 3 minutes sur mer : on s’arrête sur le nom d’un groupe. Curiosité bien placée, on pousse le vice à écouter l’EP, puis l’album. Arrive alors la claque, inattendue. Samuel Cajal et Guilhem Valayé forment, donc, 3 minutes sur mer. Un duo intense, furieux et puissant. C’est dans un univers singulier que les chansons de 3 minutes sur mer se déploient, gracieuses et subtiles. Samuel et Guilhem proposent une poésie métallique sur un tempérament de feu, quelque chose d’assez rare pour provoquer l’émotion parfaite, celle qui reste après la chanson, qui coule comme un filet dans votre sang. Des Espoirs de Singes est un départ d’une chose vers une autre, au milieu des autres, qui gravitent en ombre dans le son bouillonnant des guitares, dans le grain de voix habité qui s’épousent avec passion. Deux garçons s’essaient à dépeindre la fragilité, les doutes, ce qui dort au fond de nous et que l’on tait. Ce qui ne se fait pas, ils le font, eux. Avec une élégance rare, avec une intensité que l’on a bien peu croisé depuis la disparition des grands interprètes, Reggiani en tête. « Le Jardin », « Déjà loin », « Benzédrine » en tête, des superbes morceaux à découvrir. Nul doute que 3 minutes sur mer a la couleur de la mer, reflet d’un ciel prêt à se fendre en mille éclairs, sous la pression des vents.

3 minutes sur mer – « Le Jardin »

Sep 09 – Festival Silhouette (Parc des Buttes Chaumont, Paris) ep 12
Sep 12 – La vie enchantiée (Rennes)
Sep 13 – Le Chat Noir (Nantes)
Sep 16 – Fête de l’Huma, Scène Zebrock (La Courneuve)
Oct 06 – Festival Kiosquorama (Paris)

Facebook Officiel

    Laisser votre commentaire ici