Culture Box / Portraits / 03/09/2012

Appelez la Jenifer #2

Une semaine avant la sortie du nouvel album de Jenifer, on continue de dérouler le fil des dix années de carrière de la petite brune. La semaine dernière, on était resté sur les paillettes de la vie artistique de l’ex-star académicienne, prise dans une vague de succès, voir un étau. Elle laissera trois ans entre « Le Passage » et « Lunatique », peut être le temps de se nourrir de sa vie, de cerner ses envies. Car à son retour en 2007, Jenifer crée l’évènement. « Tourner ma page » en premier single annonce un virage déjà beaucoup plus pop. Plus rythmé, la jeune femme impose aussi une image dans l’ère du temps. Elle change de style, suivant les tendances du moment et le porte à merveille.

 

L’album « Lunatique » est marqué par la collaboration avec son compagnon Maxime Nucci, devenu depuis Yodelice, qui réalise l’album. Mathieu Chédid, Guillaume Canet, David Verlant, entre autres, participent à l’aventure. Jenifer dévoile un univers à base de reggae, de ska, des notes d’éléctro ou de soul. On retient le très réussi « Quitte à se quitter » . « Comme un hic » et « Si c’est une ile », les deux singles choisis, peinent à s’imposer par rapport au succès de « Tourner ma page », mais la jeune artiste s’offre une tournée quasi sold-out avec un spectacle à la mise en scène glamour et colorée, prenant ses distances avec le monde de la variété en imposant son style, plus varié, plus moderne.

 

Jenifer est de nouveau la cible d’une certaine presse : séparation, romance avec un chanteur avec le sourcil marqué, aventures diverses, désespoir… A ses dépends, une mauvaise publicité fait la une des tabloids. Après une tournée et un album à succès (plus de ,,,, milliers d’exemplaires vendus), la demoiselle s’éloigne des projecteurs avant d’amorcer un nouveau tournant dans sa carrière. A l’heure où l’on ressort de nos placards blousons US et accessoires fluo des années 80, Jenifer prend le pari de revenir avec un album pop aux sons de la décennie de Jacno, « Appelle moi Jen ».

Si la presse n’a pas vraiment épargné la chanteuse sur ce nouveau changement de style, elle apparaît pourtant rayonnante comme jamais, certainement plus vraie et donc plus consistante que précédemment.  : « Je danse », le premier extrait est un franc succès suivi par « L’envers du paradis », une très belle ballade électro-pop, et « L’amour fou » qui va à Jenifer comme un gant. Après un démarrage un peu difficile, le côté électro-pop de la chanteuse séduit plus de 100 000 personnes. Dans la lignée du spectacle précédent, Jenifer propose un concert moderne, à la mise en scène colorée et lumineuse. Habillée de lumières et entourée de très bons musiciens aux couleurs flashy, Jenifer surprend par son énergie et son élégance lorsqu’elle reprend Amy Winehouse avec autant de justesse.

 

 

 Avant de clôturer sa tournée au Trianon, Jenifer passe de l’autre côté de la barrière des télés crochets. Aux côtés de Louis Bertignac, Florent Pagny et Garou, elle devient membre du premier jury de l’émission The Voice sur TF1. Près de 9 millions de téléspectateurs chaque samedi, de quoi participer à la conquête d’un autre public : cette surexposition permet à la chanteuse de faire valoir sa personnalité, elle se révèle émotive, dévouée… et toujours élégante. Les plus jeunes qui n’avaient peut être pas connu les belles heures de la Star Academy trouvent en elle une nouvelle référence. Evidemment, cette place enviée valut à Jenifer quelques réflexions publiques d’autres chanteurs, certainement frustrés de ne pas faire partie de cette aventure à succès. Après la réédition de son album « Appelle moi Jen » incluant des versions inédites de plusieurs chansons , la chanteuse corse surfe sur le succès de The Voice en préparant dès la fin de l’émission un nouvel album dont le single « Sur Le Fil », composé par le duo pop dance Mutine, reste en tête de l’air play tout l’été. Après son virage pop 80, il semblerait que Jenifer ait décidé de nous faire danser. Une Katy Perry à la française ?

Elle est dans sa catégorie, l’artiste française la plus suivie sur les réseaux sociaux : plus de  200 000 fans sur Facebook. Si parfois le métier n’a pas épargné Jenifer, elle peut, sans hésiter, compter sur ceux qui la suivent depuis 10 ans pour répondre présent à la sortie de son nouvel album « L’amour et moi ». Un retour pop avec une collection de futurs tubes, qui promettent à la jeune femme des « jours électriques » à venir… A découvrir le 17 septembre, sur la Bande Sonore et chez vos disquaires !


Tags:  appelle moi jen je danse jenifer l'amour et moi l'envers du paradis lunatique maxim nucci sur le fil the voice tourner ma page

Bookmark and Share




Previous Post
Pussy Riot : La prière de Jeanne
Next Post
Je descends du singe : les aveux pop de Marc Lavoine







You might also like




0 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



More Story
Pussy Riot : La prière de Jeanne
« Ô mes sœurs cagoulées de rose Moscovite si tu l'oses Cette prière-là est pour vous vos colères et vos dégoûts Pour...