God save Pendentif

Pendentif est l’une des dernières révélations de la scène pop indie française. Venus de Bordeaux, Pendentif souffle un vent léger, un brin d’air frais sous un soleil de plomb. Découvertes du Printemps de Bourges 2011, le groupe pop se distingue avec une identité féminine, so « sweet » et des mélodies efficaces (potentiel radiophonique non négligeable). De la pop sautillante de « God Save La France » aux zestes de new-wave, Pendentif propose un univers pastel, frais, parfois naïf mais tout aussi exotique, une autre « Riviera ».

Délicat et subtil dans les arrangements de son premier EP, le groupe se révèle très énergique et dansant sur scène. Fiers descendants de la pop anglo-saxonne des années 80-90 façon Sarah Records,  Pendentif a, pourtant, choisi la langue de Molière pour parler d’instants volés au quotidien, d’une dolce vita du XXIème siècle, de coeurs incarnés, qui existent, légers, sans rage, mais avec l’envie.

On ne peut s’empêcher d’entendre quelques échos, quelques références françaises : Du Elli & Jacno dans le texte peut-être, un brin des années 60 pour les harmonies vocales. On se laisserait volontiers porter dans l’univers de Pendentif, les cheveux aux vents, assis à l’arrière d’un cabriolet en bords de mer : prendre la route avec « Les Villes ».

Un pendentif accroché autour du cou, qui se balance au gré de vos mouvements, et que pour sûr, vous garderez précieusement tout l’été. Et plus si affinités…

PENDENTIF 

Cindy Callède (chant)
Mickaël Gachet (chant, claviers)
Benoît Lambin (chant, guitare)
Mathieu Vincent (basse, chœurs)
Ariel Tintar (claviers, guitare, chœurs)
Jonathan Lamarque (batterie, chœurs)