Jukebox #13 : « La Dolce Vita » – Christophe

 


 

« Tous les soirs sans fins
Je trainais sur ma vespa

Dans mon gilet de satin
C´était la dolce vita
Je cherchais l´aventure

Jusqu´au petit matin

Je me prenais pour Ben-Hur

En conduisant d´une main

Mais je t´ai rencontrée
Et puis tout a changé »

 

1977. La Dolce Vita. Une chanson de nuit urbaine. D’une vespa qui fuit sous les lumières de la ville. La Dolce Vita, de l’album éponyme qui porte aussi « Le Dernier des Bevillacqua ». Le côté cinématographique des chansons de Christophe est un piège, un aimant aux attractions indémodables. Un envoutement.

 

« Et cette façon que tu avais de te serrer sur le revers de mon smoking blanc cassé… »