Jukebox #16 : « Avec le Temps » – Léo Ferré

ferré2

Touchée par la grâce de ce monument de la chanson française, j’ai envie de vous rappeler à quel point Léo Ferré nous chantait magnifiquement la cruelle réalité du temps qui nous échappe et la culpabilité de l’avoir laissé nous filer entre les doigts.
Ce titre écrit en 1969 remplit d’émotions deviendra rapidement un tube interprété d’une voix fatiguée par un cœur qui a trop souffert.
On se demande même si « Avec le Temps » a été écrit en quelques minutes ou en plusieurs décennies tellement les mots choisis, ceux qu’il dit être « des pauvres gens », sont d’une justesse à nous remplir de larmes.

Un ouvrage chaperonné par Baptiste Vignol sorti en 2012 s’intitulant « Le Top 100 des chansons que l’on devrait tous connaître par cœur » consultait 276 artistes francophones ainsi que 69 spécialistes de la presse musicale pour répertorier les titres les plus appréciés de la chanson française. « Avec le Temps » se retrouve alors en tête de classement, en tant que titre le plus plébiscité. Cette liste n’a absolument aucune valeur scientifique. La subjectivité est à son comble. Mais je m’aperçois qu’une majorité est plus que séduite à l’idée « qu’avec le temps, tout s’en va… ».

 

Avec le temps…
Avec le temps va tout s’en va
Et l’on se sent blanchi comme un cheval fourbu
Et l’on se sent glacé dans un lit de hasard
Et l’on se sent tout seul peut-être mais peinard
Et l’on se sent floué par les années perdues
Alors vraiment
Avec le temps … on n’aime plus.