Culture Box / Jukebox / 27/11/2013

Jukebox #18 : « Deauville sans Trintignant » – Vincent Delerm

 

vincent delerm

 

Pendant que Delerm revient avec ses « Amants parallèles », un album concept sur l’histoire d’un couple, une histoire d’amour monocorde sans portes qui claquent ou drames passionnés. Un écho à une de ses plus belles chansons.

« Deauville sans Trintignant » extrait de son premier album éponyme sorti en 2002 (« Tes parents », « Fanny Ardant et moi »…)
Une chanson hors saison qui porte la Normandie et la monotonie dans chaque mouvement, chaque note avec une poésie mélancolique.
« Deauville sans Trintignant » raconte l’amour usé d’un couple, l’ennui de la passion éteinte, de l’amour quotidien. Loin des élans amoureux que l’on retrouve dans la voix de Jean-Louis Trintignant avec un extrait de son monologue dans « Un homme et une femme » (Claude Lelouch, 1966). C’est beau, tout simplement.

 

Et voici la scène du film de Claude Lelouch, le monologue de la voiture….
 

 


Tags:  1966 2002 asterios chanson française chroniques musique claude lelouch clément ducol jean-louis trintignant la bande sonore les amours parallèles monologue dans la voiture site web musique tot ou tard un homme et une femme vincent delerm

Bookmark and Share




Previous Post
Découvrez "Feel" le nouveau clip de Griefjoy
Next Post
Charles-Baptiste invite à sa Réception#2



Diane Roudeix
Rédactrice en chef de La Bande Sonore




You might also like






More Story
Découvrez "Feel" le nouveau clip de Griefjoy
  Le quatuor niçois Griefjoy dévoile aujourd'hui le clip de Feel, troisième single tiré de son premier album sorti...