La Corse a trouvé son Kendji Girac

On pensait que le drame du succès de Kendji Girac s’arrêterait à ces 800 000 albums vendus. Le pire c’est qu’il se reproduit, à son insu certes.

Le 1er de la portée post « y-en-a-un-qui-vend-des-disques-viens-on-fait-pareil » s’appelle Baptiste Giabiconi. Le mannequin chouchou de Lagerfeld n’en est pas à son coup d’essai question musique (Vous n’étiez pas au courant ? Tant mieux pour vous!) mais ce titre là, on s’est senti obligé de vous le faire écouter.

Mais pour accompagner votre écoute, on vous a préparé un petit brief :

– Nolwenn Leroy chante la Bretagne, elle ne vient pas vraiment de là mais ça marche : 1 200 000 albums vendus
– Kendji Girac, vrai gitan, beau-gosse des plages : 800 000 albums vendus

– Baptiste Giabiconi, beau-gosse des boites de nuits, faux branché, bien « popu », a grandi « entre Marseille et Bastia » et porte un nom corse.

(Vous nous suivez?!)

Comme à chaque projet, il faut chercher la caution. Nolwenn c’était Miossec, Alan Stivell et sa production anglo-saxonne. Kendji Girac, c’était … ses parties de guitares flamenca noyées dans les basses. Pour Baptiste Giabiconi, ce sera (au moins pour ce single) Canta U Populu Corsu.

Pour que vous soyez bien informé, il parait que cette idée d’album de chansons corses a été soufflé à ce cher Baptiste par « une fervente défenseure de la culture et du peuple corse », par Karl Lagerfeld (merci de ne plus intervenir dans la vie musicale de notre pays mon cher) et Roberto Ciurleo (ancien d’NRJ, directeur de Virgin Radio et producteur de l’attentat musical de Matt Pokora contre Robin des Bois).

Alors pour le premier single ils ont choisi : une reprise de « Celtic Symphony « de Wolftones (un truc presque breton) chanté en corse avec le boom boom des chansons de Kendji Girac.

<3 MARKETING MON AMOUR <3

(Par contre, la Corse n’avait pas besoin de ça hein?)

 



Bookmark and Share




Previous Post
En route pour les Francofolies de Montréal
Next Post
DjeuhDjoah & Lieutenant Nicholson : Soleil au Réveil en session acoustique









More Story
En route pour les Francofolies de Montréal
11 JUIN – 20 JUIN 2015 Les Francofolies, c’est un peu le signe que l’été commence à Montréal. Autant dire que le dévoilement...