Le « Mistral Gagnant » pour Coeur de Pirate

Un collectif d’artistes réuni sous le nom de « La Bande à Renaud » rend hommage à Renaud qui n’a plus sorti d’albums depuis 2009, après un retour triomphal en 2002 avec « Boucan d’enfer ». C’est donc sous la direction d’Alain Lanty, musicien qui a travaillé longtemps aux côtés de l’artiste, qu’un album de reprises a été enregistré. Au menu : Nolwenn Leroy, Disiz, Thomas Dutronc, Hubert-Félix Thiéphaine ou encore Grand Corps Malade, Carla Bruni et Jean-Louis Aubert.

Si la collégiale dévoilée il y a peu nous avait fait un peu froid dans le dos (« Dès que le vent soufflera », on vous laisse chercher le lien si cela vous semble indispensable…), le premier extrait choisi pour défendre le projet n’est autre que « Mistral Gagnant », l’une des plus bouleversantes chansons de Renaud. Interprétée ici par Coeur de Pirate, le titre est une jolie réussite autant pour le choix de l’interprète que la délicatesse des arrangements.
L’album sort le 9 juin, les autres titres seront donc à découvrir : on espère de belles surprises. Mais on aimerait bien un prime spécial au programme d’une grande chaîne de télévision, car même si l’art de la reprise est délicat, que le résultat n’est pas (souvent) à la hauteur de l’original pour ceux qui la chérissent, ce type de projet a au moins le mérite de diffuser des chansons importantes, fixées dans le patrimoine, qui racontent des choses, des histoires d’époques qui ne seront jamais lointaines.

Et si les reprises sont aujourd’hui le seul vecteur de transmission, alors qu’elles se fassent, qu’elles inondent ceux qui ne savent pas, les autres (nous y compris) sauront fuir dans les originaux de Renaud (dont on souhaite volontiers le retour).

coverlbar