Les Carnets de Mô

 

Maurane ouvre ses carnets de souvenirs, des chansons qui défilent comme des instantanés. Parce qu’en tant d’années de carrière, la douce voix de Mô a accompagné nos souvenirs. Ainsi s’alignent dans ces carnets les titres qui ont fait la carrière de Maurane. Plus de 25 ans déjà que l’artiste nous berce, nous fait swinguer, enrubanne les foules avec son timbre de velours. Mais dans ce livre que l’on parcourt il y a des inédits, des moments de sa vie de chanteuse que Maurane n’a pas voulu garder pour elle : du live, des notes et des duos enregistrés aux Francofolies de Montréal l’année dernière avec des amis qu’on lui connaissait et d’autres duos, plus surprenants, mais toujours agréablement. C’est sans nous étonner que Maurane et Michel Fugain reprennent « Fais moi une fleur » (extrait-titre du dernier album de la chanteuse) avec une complicité qui a peu d’égal… C’est avec une autre serveuse automate que Maurane partage sa complainte sur un arrangement très réussi : Isabelle Boulay.

 

Beaucoup d’élégance, à l’image du duo que Mô partage avec Daran sur « Dernier Voyage », certainement l’un des plus beaux duos de ces carnets, au coude à coude avec « Pas Belle » que Maurane partage avec Lou Villafranca dont on découvre le timbre particulier, du velours avec un grain particulier.

La chanteuse belge joue sur les harmonies, un arc-en-ciel de tonalités et d’énergies différentes qu’elle partage avec Roch Voisine sur « Du mal », avec Véronique DiCaire et « Toutes les mamas » (que l’imitatrice québecoise reprend sur son propre spectacle). Antoine Gratton, artiste québecois – trop peu connu en France – accompagne Maurane sur un « Différente Quand Je Chante » que l’on aime tant redécouvrir… et comme Maurane semble rimer avec partage, elle invite aussi à découvrir Catherine Major avec qui elle chante « Boire dans le même rêve » dans une orchestration très aérienne. Ces extraits du spectacle donné par Maurane au Québec offrent de grands moments de chanson, de scènes où la chanteuse donne sans compter avec humour et humilité (en partageant notamment son plus grand tube avec Daniel Lavoie).

 

Un Best Of laisse souvent sur sa faim quand seulement quinze titres studios doivent résumer une longue carrière. Car finalement les chansons se déroulent au fil des tranches de vies et pour les artistes à l’envergure de Maurane, elles sont nombreuses, celles qui nous ont accompagnées… Mais cependant « De l’Un Pour l’Autre » au « Prélude de Bach » en passant par « Amstrong » ou « Tu es mon Autre », Les Carnets de Mô dressent tout de même un beau portrait, en chansons, de cette belge adoptée par la France, de cette artiste qui ne manque ni d’émotion ni d’humour. Digne héritière moderne de la grande chanson française, à écouter défiler ces chansons, on se dit que Nougaro ne s’est décidément pas trompée en faisant d’elle son héritière musicale. Un Best Of après une longue tournée. Des retrouvailles encore, et encore.

 

 Carnet de Mô – Maurane  (déjà disponible)

 Retrouvez là sur #Twitter @MauraneOfficiel

 Maurane fait partie du juré de la Nouvelle Star 2012 sur D8: lancement prévu le 11 décembre à 20h45

    Laisser votre commentaire ici