Marc Dupré, tu es toujours « là dans ma tête »

 

Marc Dupré, tu es toujours « là dans ma tête » mais je ne suis pas sûre d’aimer ça !

J’ai voulu t’effacer de ma mémoire
Oublier ton nom et ton départ
J’ai voulu sortir mon cœur du tient
Ne plus jamais croiser ton chemin

Une fois. Une SEULE fois. Un extrait, à peine. C’était trop tard.

(Non, malheureux, n’appuie pas sur « play » !)

 

Tu sais, le genre de chanson qui, sournoisement, entre dans ton oreille et ne veux plus JAMAIS en sortir. Le genre de refrain (trop) efficace, qui revient tous les jours, sans crier gare, à n’importe quel moment de la journée. Celui que tu ne peux t’empêcher de fredonner, au point d’avoir envie de te coller une paire de baffes, voire de t’arracher les cheveux un par un, de te planter des fourchettes dans les yeux et de te trancher la gorge à l’aide d’un couteau à sushis.
Quand il s’agit des savoureux « pains au chocolat » de Joe Dassin qui me rappellent mon enfance ou des envolées signées Michel Legrand, je ne sais pas pourquoi, ça ne me dérange pas plus que ça.
Par contre, lorsqu’une chanson pop commerciale est assez fourbe que pour envahir ton oreille après seulement un (court) extrait, je dis non, non, NON ! Désolée, Marc Dupré, mais ça ne va pas le faire. Être le beau-fils de Céline n’excuse rien (que du contraire). Pas plus que tes airs sympathiques qui font que l’on voudrait tous devenir ton meilleur ami, ton humour désarmant ou ton sourire charmant.
Un mois. UN MOIS que tu es « Là, dans ma tête ». Un mois que mes oreilles pleurent. Un mois que je te maudis.
Et pourtant, je t’aime bien. Promis.



Bookmark and Share




Previous Post
"Debout", Ariane Moffatt
Next Post
Le Désert, La Tempête de Sophie Pelletier









More Story
"Debout", Ariane Moffatt
  Véritable retour en force pour Ariane Moffatt. A peine dévoilé, son nouveau single, « Debout », est déjà...