Marie-Pierre Arthur, tête de groupe

Elle est l’une des grandes révélations de ces dernières années chez nos cousins québecois. Il aura fallu attendre la sortie de son deuxième album pour que Marie-Pierre Arthur atterrisse à Paris, où bien souvent certains résument l’énergie musicale venue de Montréal à Céline Dion et Robert Charlebois (à tord évidemment). « Aux alentours » portait par le single « Si tu savais », qui tourne en boucle sur l’airplay, pourrait contribuer à déstabiliser ce postulat hérité des années de gloire des chanteuses à voix dans les années 90. Expression obsolète et vide de sens car Marie-Pierre Arthur a une voix rare qui se déploie dans un spectre pop folk aux accents rock savamment maîtrisé. Douce, puissante, haute, charnelle et toujours élégante. Hors du temps et des modes, la chanteuse propose un voyage musical au gré d’un univers sentimental. Des envolées gospel aux galops rock, des rythmiques pop et des élans de vrais soul music, la canadienne mélange les genres avec une rare aisance. Ca sonne Motown et Garage sur des histoires d’amour, des départs imprévus, des regrets, des envies, des uns et des autres. Marie-Pierre va là où la retenue de certaines les éloigne d’une vérité de l’instant, elle, envoie, donne, joue. Généreuse en sensations, musicienne avant tout, c’est un sacré groupe qui l’accompagne : des décharges électriques bien maîtrisées.

« J’ai regardé/ Autour y a rien/ Que de l’amour »

 

 

Marie-Pierre Arthur « Aux Alentours » (Polydor)

Bientôt de retour pour une tournée française (on espère)

Site Officiel

Laisser votre commentaire ici