Une version améliorée de la tristesse selon Peter Peter

  On n’entend pas assez Peter Peter en France. Un passage furtif depuis Montréal, les Etats-Unis qui ont ouvert une porte à sa pop aux refrains mélancoliques. « Une version améliorée de la tristesse », grand titre éponyme de son deuxième album nait dans les nuits, les insomnies aux ciels noirs où percent les lumières artificielles, puissantes. Exploser la mélancolie, la faire …

View Post