« Toboggan » – Jean Louis Murat

2375103

 

Toboggan. Des chansons sur lesquelles glisseront longtemps des sensations, chargées, intenses. « Il neige encore » avec Murat et pourtant aux portes des étendues s’amorce l’aurore doré d’un soleil d’une fin d’été. Un disque doux, sensible… Cette façon de psaumdier les titres, de distiller sa poésie sur des arrangements (toujours aussi) bien pensés. Des chansons comme des contes, des espaces où cavalent des images chargées d’émotions, d’âmes humaines, enfantines, animales. Le mystère du verbe s’étend sur le climat doux, profond qui plane sur l’Auvergne de Murat. Délicat, il se déploie, se dédouble jouant avec les images, ses consternations, ses constatations sur des mélodies toujours empreintes de ce rock, de ce blues à la Murat. Jouant avec les sons aussi, les invitations, des percussions indiennes au son du vent, aux cris animaux (« Belle »). Surprenant toujours. « Le Chat Noir » plante ses griffes, s’agrippe sur l’île « Robinson » : deux grandes chansons.

« Toboggan » est un grand disque. Le 22ème pour Murat et encore toujours un horizon des possible. Jamais « Over and Over ».

« Aimer c’est être aimé,
Amour n’est pas querelle
Renforce-moi le coeur de couleurs immortelles … »

 

 

JL_Murat_Toboggan-f7d84

 

 

    Laisser votre commentaire ici