Live reports / 20/10/2015

We cut the Night : Aaron #MaMa15

C’est certainement l’un des concerts du #MaMa15 que nous attendions avec le plus d’impatience. Aaron, hier soir, clôturait la soirée d’ouverture à la Cigale pour son tout premier concert parisien, une sorte de tour de chauffe devant de nombreux fans et des professionnels avant le grand saut à l’Olympia le 25 novembre prochain. Entre des lasers et une scénographie lumineuse particulièrement réussie, Simon Buret, s’agite, danse, perd un peu de sa voix parfois mais la force des titres dépasse ces petites faiblesses.

« We cut the night », un titre d’album, la porte d’entrée sur un univers dansant mais néanmoins sombre et puissant. « Blouson Noir », le premier extrait est un peu faible en entrée, trop tôt peut-être pour ce public mixte et pas forcément conquis d’avance. La preuve d’un concert réussi ? Lors de la reprise du titre à la fin du set, l’accueil est magistral.

Les nouveaux titres tels que « Onassis » ou « The LeftLovers » portent le public et révèlent l’ampleur de la nouvelle proposition artistique d’Aaron. Les anciens ne sont pas délaissés pour autant et « Lili (turn around) apparaît sous un nouveau jour, élégante dans un arrangement délicat et minimalistes.
Chargé de basses profondes, de mélodies entre pop, éléctro et new-wave, Aaron atteint une superbe modernité et vous emporte dans cet élan.

Le public est conquis, nous aussi.



Bookmark and Share




Previous Post
La mystique d'In The Canopy au #MaMA15
Next Post
Laurent Lamarca et Lewis Evans, têtes d'affiche de la tournée du Chantier des Francos









More Story
La mystique d'In The Canopy au #MaMA15
Pour cette deuxième journée du MaMA (pour lire ou relire la première c'est par là) nous nous sommes dirigés vers le concert...